12 Jours

F 2017, Raymond Depardon, 86 min.

 

 

 

Douze jours, c‘est le délai, en France, dans lequel un patient en psychiatrie doit obtenir une audience devant un tribunal, après son internement d‘office. Environ 90 000 personnes passent par cette procédure chaque année. Le légendaire réalisateur et photographe, Raymond Depardon fut le premier cinéaste à avoir eu accès à cette procédure. Il documente alors dix cas d‘une clinique de Lyon. La caméra pose un regard très sensible. Elle se concentre sur les patients et les patientes mais examine aussi l’instance judiciaire. La grande douleur dans laquelle les patients se trouvent, douleur à la base de toutes les maladies psychiques est représentée, ici, d’une façon très claire et disctincte.  

 

 

12 Jours nous montre, encore une fois à quel point Depardon est un observateur remarquable ainsi qu’un grand humaniste du cinéma documentaire.

 

 

Raymond Depardon est un cinéaste et reporter-photographe français né en 1942. Il est considéré comme l’un des maîtres du film documentaire. Depardon fut d’abord photographe et couvrit des sujets politiques tels que la guerre d’Algérie et la guerre du Viêtnam. Parallèlement à ses activités de photographe, il réalise ses premiers films documentaires. On peut compter parmi les plus connues de ses réalisations: Reporters (1981), Délits flagrants (1994) ainsi que son dernier film, 12 Jours, sorti en 2017. Raymond Depardon a reçu multiples récompenses notamment 3 césars en 1981, 1985 et 1995, ainsi que l’ordre national de la légion d’honneur. Depardon est connu pour sa grande humanité lors de ses tournages et plus particulièrement son grand respect de chaque personne et leur situation.

 

 

 

 

Projections:

Samedi 16.6 21h15, Version originale française sous-titrée en allemand

Mercredi 20.6. 19h00, Version originale française sous-titrée en allemand