Les garçons sauvages

The Wild Boys

France 2017, Bertrand Mandico, 102 Min.
Avec Pauline Lorillard, Vimala Pons, Diane Rouxel

 

Début du vingtième siècle, cinq adolescents de bonne famille épris de liberté commettent un crime sauvage.  Ils sont repris en main par le Capitaine, le temps d'une croisière répressive sur un voilier. Les garçons se mutinent. Ils échouent sur une île sauvage où se mêlent plaisir et végétation luxuriante. La métamorphose peut commencer…

 

Bertand Mandico, un Frankenstein surréaliste

Ses films ne rappellent rien qui exsiste déjà - pour une bonne raison, car Bertrand Mandico ne fait rien comme les autres. Il aime combiner des styles totalement opposés pour les transformer en styles totalement nouveaux et inconnus. Westerns, Science Fiction, Gore et Porno appartiennent aux genres complètement opposés que Bertrand Mandico a mélangé dans son laboratoire cinématographique, d'où sortent des oeuvres libres avec une point de surréalisme.

 

Mandico a fait ses études dans la célèbre grande école de Cinéma «Les Gobelins» à Paris et tourne d'abod plusieurs films d'animation. En 1997, il présente son premier court métrage, «La chanson du Jardinier Fou» et en 2012 son film «Vie et Mort d'Henri Darger» fut sélectionné au Mostra de Venise.

 

Bertrand Mandico classe volontiers ses films par cycles et créa avec «Hormona», de 2013 et 2015 une trilogie de courts-métrages surprenant autour du sexe et érotisme . En 2016 il continue ses expériences  avec son premier film cinématographique: sur l'île de La Réunion, il tourne «Les Garçons sauvages», un film fantastique et érotique. (Un reportage d'Alexandre Degardin sur ARTE tracks)

 

 

Projection:

Samedi 30.6 21h15 

Version originale française sous-titrée en allemand

Court-métrage projeté avant le film: Y a-t-il une vierge encore vivante? (F 2015, 9 min.)